Tueur de bourses #4: Parler de quelques vagues, égocentriques projets pour votre avenir

by Judge Josh on September 30, 2009

by Josh Barsch on July 21, 2009

translated into French by Andrea Frassa

Une règle pour les dissertations de bourses d’études (et de la vie, si vous voulez), c’est qu’il vaut mieux être précis que être vague. La société est habitué à utiliser des étiquettes floues pour les gens et ce qu’ils font: étudiant, homme d’affaires, ouvrier d’usine, etc. Ces étiquettes sont pratiques pour les banalités de tous les jours.

Mais votre comité de sélection des bourses est un public différent. Nous voulons savoir ce qui est différent de vous, et comment vous vous démarquez parmi les milliers d’autres personnes dans ce pays qui se disent «étudiants». Même parmi ceux qui ont des projets précis pour leur vie, il y a des grandes différences. Et dans un concours de bourses, c’est à vous de donner les détails aux juges sur ce que vous envisagez réellement à faire à l’avenir, plutôt que de simplement laisser une étiquette sur vous même. Prenons l’exemple des étudiants qui aspirent à être médecins.


Si vous dites au comité que vous voulez être médecin, c’est très bien. Si vous leur dites que vous voulez être un médecin pour faire de la recherche qui mène à de nouveaux médicaments pour réduire les effets de la maladie d’Alzheimer, ou que vous voulez travailler pour améliorer la santé dentaire chez les enfants du banlieue, ou ouvrir un cabinet à la campagne en vue pour améliorer les soins des personnes âgées des zones rurales mal desservies – ça c’est exceptionnel.

Plus vous êtes précis, mieux sera la réponse du comité, et il n’est pas difficile de voir pourquoi. Dire que vous voulez être un médecin est sympa, mais il ne veut pas dire grande chose au moins que vous nous dîtes pourquoi vous voulez être un médecin et ce que vous allez faire une fois que vous y êtes.

Et maintenant, à la deuxième partie: C’est une bonne idée de parler de vos projets d’avenir en fonction de comment vous allez aider les autres. Si vous envisagez de devenir enseignant ou infirmière ou un autre emploi qui est fortement lié au service communautaire, alors il sera assez facile pour vous. Mais vos projets d’avenir ne doivent pas forcement être 100% du travail bénévole. Professionnels bien rémunérés de tous types sont responsables pour aider les gens dans d’innombrables façons.

Mais il y a un petit secret de polichinelle qu’il faut adresser. Pour un grand nombre de personnes, la plus grande (et parfois la seule) motivation pour choisir une certaine profession est le gros salaire qu’elle promet. Des nombreux médecins et avocats se font plus de souci pour avoir une Mercedes dans le garage et une maison de vacances sur la plage que pour aider les gens. Dans ce cas-là, tant mieux pour vous, j’espère que vous obtiendriez tout cela! (Si vous le faites, souvenez-vous de votre gentil conseiller qui vous a aidé à y arriver). Mais au moment de parler sur vos aspirations de carrière dans votre demande de bourse, alors vous devriez mentir.

Mentir? Oui, mentir. Souvenez-vous – celui-ci n’est pas un livre sur la morale et l’éthique. C’est un livre sur la façon de gagner. Dans ce cas-là, l’honnêteté ne paie pas.

Qu’est-ce qu’il y a de mal à vouloir honnêtement gagner sa croûte? Je veux dire, cela ne fait-il pas partie du légendaire American Dream? Bien sûr que si, je suis d’accord avec vous (enfin, je n’offre pas le livre gratuitement, non?). Mais considérons les choses du point de vue pratique: Qui est-ce que lis ces dissertations et décide si vous devriez gagner?

Vous l’avez deviné – la plupart sont des enseignants et des autres professionnels de l’éducation. Et comme vous le savez, les enseignants ne font pas exactement de tas d’argent. Ils ont abandonné tout espoir d’avoir un gros salaire lors qu’ils ont choisi des emplois orientés aux services. Ainsi, une soif d’argent et de possessions matérielles ne vont pas résonner trop bien avec ces gens-là.

Rappelez-vous: les juges des bourses d’études sont des gens normaux, et il est normal à graviter vers les gens qui ont des intérêts semblables aux siens. Par conséquence, on peut supposer que les enseignants ont tendance à sympathiser avec les étudiants pour qui la richesse est secondaire au service. Si cela ne vous décrit pas, alors jouez le rôle, au moins jusqu’à le fin de votre dissertation.

Jusqu’à la prochaine fois, bonne chance!

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

WP-SpamFree by Pole Position Marketing

Previous post:

Next post: