Ne laisse, sous aucune circonstances, tes parents écrire des dissertations, des lettres ou quoi que ce soit d’autre en ton nom.

by Judge Josh on September 6, 2009

Traduction par Amandine Deligny

Ces dernières années, les médias nous ont répété que l’Amérique est une société où, pour être clair, les gamins sont plus lents à devenir indépendants qu’avant.

Apparemment, y’a pas de problème à obtenir sa licence et de retourner directement chez ses parents pour quelques années supplémentaires, souvent sans payer de loyer. Comme au lycée, Maman a déposé le petit déjeuner sur la table pour toi quand tu sors du lit à 10 heures. Mis à part qu’à cette époque, tu étais à l’école à 10 heures. Maintenant, à 10 heures, tu ouvres difficilement les petites annonces pour chercher une société qui pense qu’une licence en histoire de l’art et littérature comparative peut te permettre d’avoir un job. Le magasine Fortune a récemment mené une enquête sur les parents qui accompagnent leurs enfants à un entretien d’embauche. Et je ne parle pas d’attendre en dehors du bureau, je parle d’être assis à côté de leur fils ou fille pendant l’entretien lui-même. Je ne déconne pas.

BREF… tu peux voir où on va avec ça. Maman et Papa font des trucs pour leurs enfants ces jours-ci qui, il n’y a pas si longtemps, étaient considérés être la responsabilité des enfants eux-mêmes. J’ai toujours pensé que, malgré ce changement social, chaque étudiant et parent sait que les dossiers de bourse sont à 100% sous la responsabilité de l’étudiant, pas des parents. Mais à quelques reprises, j’ai réalisé que j’avais tort.

Un jour, j’ai ouvert une enveloppe et j’ai trouvé une lettre manuscrite de deux pages (recto et verso) écrite par une mère d’une Terminale, qui nous expliquait pourquoi sa fille devrait recevoir notre bourse. Bon, je ne suis ni une personne sans cœur, ni étroite d’esprit: j’ai lu la lettre entièrement avant de me décider. Quand tu as lu autant de dossiers pour une bourse que moi, tu sais qu’il y a un tas de situations bizarres auxquelles tu n’as jamais pensé. Des milliers d’enfants sont paralysés et ne peuvent pas écrire ou taper à l’ordinateur, d’autres sont aveugles, etc. Donc, tu dois garder l’esprit ouvert, au moins, au début.


Ceci dit, ce n’était pas le cas ici. La mère expliquait qu’elle avait essayé de faire asseoir sa fille pour qu’elle remplisse les dossiers, mais qu’elle n’avait juste pas le temps à cause de toutes les activités extra-scolaires dans lesquelles elle était impliquée. C’est la mauvaise chose à dire à une personne qui reçoit des centaines de dissertations quotidiennement, et à toute heure de la nuit, d’étudiants qui sont impliqués dans les mêmes activités mais qui trouvent quand même le temps de remplir leurs propres dossiers dans l’aide de leurs mères.

Mais au delà de ça, la longue lettre de la mère en disait très peu sur sa fille. Principalement, ça parlait juste de combien elle avait besoin de l’argent de la bourse pour aller à l’école. Je me souviendrais toujours de cette lettre, bien sûr – c’est pas toutes les mères qui s’inscrivent à la place des étudiants – mais je m’en rappelle aussi parce que c’était triste. Combien cette mère devait être désespérée au point de prendre son stylo et d’écrire une lettre de deux pages, nous suppliant principalement de lui envoyer de l’argent pour sa fille?

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

WP-SpamFree by Pole Position Marketing

Previous post:

Next post: