Electives: Compliquées et Intéressantes vs. Faciles et Ennuyeuses.

by Josh Barsch on August 5, 2009

par Josh Barsch le 13 Mai 2010
Salut tout le monde – on est de retour aujourd’hui pour répondre à une super question posée par Sandeep qui veut se lancer un défi en prenant un cours compliqué, en dehors de sa major (grosso modo : domaine d’étude principal), mais il n’est pas sur que ce soit juste. Continuez à lire et voyez si votre conseil pour Sandeep est le même que le mien.

Bonjour. J’ai une question pour toi.

Ecoutons la.

Je suis en troisième année d’Economie. De ce fait, j’ai suivi de nombreuses classes d’économie et de math avancées. Je pense à prendre des cours cet été et j’ai un choix à faire. Même si je suis en Economie et que prendre des cours d’éco est logique, je pense à prendre une classe d’histoire. Cette classe ne compte pas pour ma major mais c’est une classe avancée et je suis très intéressé par son sujet.

Ok. Jusque là, ça a l’air d’une raison valable pour prendre une classe d’histoire. Mais dis m’en plus.

Je prends aussi une classe de comptabilité. Le choix que j’ai à faire est entre la classe de management et la classe d’histoire. Je suis assez hésitant sur le fait de prendre la classe de management (ça rentre dans mes electives pour ma major) parce que c’est trop général et plusieurs de mes amis qui ont pris cette classe m’ont dit que c’était ridiculement facile. Donc, même si prendre cette classe m’aiderait à compléter les requis de ma major plus facilement, je préfèrerais prendre une classe d’histoire qui représente un défi et prendre une classe d’économie encore plus stimulante en automne ou au printemps prochain.

Je vais te donner quelques autres raisonnements ci-dessous, mais pour le moment, je ne vois pas l’intérêt de prendre la classe de management. Tu t’ennuieras et tu n’apprendras presque rien. C’est sûr, c’est une elective pour ta major, mais comme tu l’as dit, tu prendras une autre elective plus tard pour compléter ce critère – une qui soit motivante et qui peut t’apprendre quelque chose d’utile, contrairement à la classe de management (dont je n’ai aucune connaissance, mais je prends ton avis et celui de tes amis en considération sur ce point).


J’ai l’intention de m’inscrire à un programme d’informatique pour ma maitrise/mon doctorat, ce qui offre aussi des opportunités de stage. Le programme ne requiert pas que les inscrits sortent d’un cursus particulier et, de ce fait, je pense prendre la classe d’histoire qui, au moins, m’apprendra quelque chose de nouveau et d’intéressant, contrairement à la classe de management qui ne m’apportera que des credits faciles.

Les raisons pour prendre la classe d’histoire ne sont que renforcées ici. Honnêtement, je ne pense même pas que le choix entre histoire et management aura un quelconque impact sur le programme d’informatique que tu intégreras ou sur le stage que tu auras. Même si le programme d’informatique se fiche de ta major, tu voudras quand même faire de ton mieux et cette décision concernant les cours d’été à prendre n’affectera pas ta motivation.

Ma question est: est-il préférable de prendre une classe motivante dans une autre discipline au lieu de prendre une classe facile dans ma major ?

Absolument, du moment que ça n’affecte pas ton programme d’études, ce qui n’est clairement pas le cas ici. Je sais que je vous le répète souvent, mais ne sous-estimez pas l’opportunité unique que l’université vous offre d’apprendre des choses que vous appréciez et en lesquelles vous êtes intéressés. Plus tard dans votre vie, ces opportunités ne seront plus à vos pieds comme elles le sont actuellement.

Ceci nous rapporte à la question de « comment tu veux passer ton temps ». Tu peux passer ton temps à aller en classe, où tu apprendras quelque chose d’intéressant, ou tu peux aller en classe et ne PAS apprendre quelque chose d’intéressant. Il y a quelques raisons de prendre des electives faciles parfois – parce que tu as trop de classes difficiles pour en prendre une supplémentaire, ou parce que tu as besoin d’avoir ton diplôme rapidement parce que tes aides financières ou bourses s’épuisent, etc. Mais rien de tout ça ne te concerne.
En fait, tu as l’air d’être dans une position plutôt avantageuse – tu sembles bien te débrouiller dans tes études, tu es prêt à te lancer des défis, tes compétences sont complètes (math avancées et intérêt pour l’histoire combinés, ton orthographe, ta grammaire et ta ponctuation sont parfaites, ce qui est rare), et tu as la chance de prendre une classe que tu aimeras vraiment.

Relax, mec, et prends la classe.

Est-ce que ça offre de la crédibilité au sujet de l’adaptabilité et les compétences complètes d’un étudiant ou devrais-je simplement prendre les classes de ma major ?

Et bien, je ne peux pas te dire que chaque personne qui verra les classes que tu as pris te donneras immédiatement son soutien pour t’être démarqué et avoir pris la classe d’histoire (même si certains le feraient). Dans un environnement académique, tel que le moment où tu t’inscriras pour ta maitrise/ton doctorat, ils pourront prendre note de ces choses-là et les trouver intéressantes, mais ce ne sera surement pas un critère suffisant pour faire pencher la balance de ton côté (enfin, on dirait qu’ils la feront pencher en ta faveur, de toute façon).

Et si nous parlons d’encore plus tard, quand tu essayeras d’avoir un job, la plupart des employeurs ne saura même pas que tu as pris cette classe, parce qu’ils ne regardent pas les bulletins.

Ceci dit, rien de ça n’est vraiment le sujet. Le sujet est que tu as bien bossé à l’université et dans ta major, et tu as l’air bien en route pour ta maîtrise/ton doctorat, donc, c’est complètement dans tes droits de te récompenser et de prendre une classe que tu veux prendre.

Et c’est vraiment bien que ce soit une classe qui va te motiver académiquement, mais honnêtement, je t’aurais donné le même conseil si tu m’avais dit que tu voulais prendre une classe de taekwondo, de méthode Pilate ou de tennis. Je sais que l’université représente un réel effort, et tu dois beaucoup bosser, etc., mais tu as aussi le droit de prendre du temps pour toi et tes intérêts ; c’est également un développement personnel important.

Merci d’avance pour tes conseils.
Sincèrement,
Sandeep

Pas de problème! C’est la somme totale de ma sagesse aujourd’hui. Et vous tous – qu’est ce que vous en pensez ? Que feriez vous ?

Notes :
J’ai laissé 3 mots en Anglais dans le texte, parce qu’il n’y a pas d’équivalent français. Je vous explique en quelques lignes ce qu’ils signifient (et pour plus d’explications, contactez moi via le lien posté en fin de traduction).
– La major, aux Etats Unis, est le domaine principal d’études (en gros). En France, on parlera de licence d’économie ; aux Etats Unis, on parlera de Bachelor’s Degree in Economics.
– Les elective sont des cours qui sont au choix. Les élèves Américains ont besoin de prendre un certain nombre de cours sur leurs années d’études, et la plupart de ces cours se rapportent à leur domaine d’étude principal. Cependant, ils ont un quota d’elective à avoir.
– Les credits sont la « valeur » d’un cours. Un cours que l’élève a 3h par semaine lui rapportera 3 credits. En général, il faut 128 credits à un élève pour avoir son diplôme.
Donc, le dilemme de Sandeep est de savoir s’il prendre un cours elective simple, pour avoir des credits rapidement et finir les cours plus vite. Ou s’il prend un cours elective plus intéressant mais qui ne lui rapporte pas de credits pour sa major.
http://i-lie-awake.skyblog.com

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

WP-SpamFree by Pole Position Marketing

Previous post:

Next post: