Tueur de bourses #2 : L’ennui avec votre moyenne !

by Josh Barsch on July 12, 2009

Translated into French by : Alcénat Honorat, Haiti

Aucune autre chose n’ennuie les meilleurs étudiants (et leurs professeurs} plus que celle-ci, mais je dois dire que les nouvelles ne sont pas bonnes, vous ne les aimerez pas. Vous êtes assis? Bien alors le voici:
‘’Votre note scolaire importe peu. Si jamais!’’
Ça peut aller, je vais vous donner une minute pour laisser cela glisser dans votre mémoire.
Voici toute la vérité:
Il y eut une toute une obsession épidémique sur le plan national, au cours de la dernière décennie, concernant les moyennes scolaires qui tue l’importance de celles-ci. Des milliers d’articles ont été écrits sur ce sujet pendant ce temps-là. Malheureusement, je ne vais pas me perdre là-dedans mais je vais vous présenter un résumé:
‘’Tout récemment, quelqu’un a décidé que l’horreur de voir une mauvaise note (D [60%-70%] ou F (moins de 60%) sur un carnet d’évaluation fait autant de dommage à un enfant que, disons, ne pas savoir lire, écrire ou même épeler. Certains parents ont accepté et en sont convaincus que les écoles doivent aider Jean-Pierre, même s’il ne peut différencier une virgule d’un point, en lui donnant une note satisfaisante, de plus de 80% en orthographe.’’
De ce fait, l’idée est qu’aujourd’hui, près de tout le monde a une moyenne au-delà de ces 80%. Tout le monde! Et alors? Bien, cela veut dire que tout le monde reçoit une note similaire, ce qui dévalue leurs bonnes notes scolaires. C’est ainsi, pure et simple – si la note de tout le monde est similaire, à quoi servirait-il d’en avoir une bonne? Je sais ce que vous allez dire déjà:
“Oui, les étudiants/universitaires de nos jours sont plus intelligents que jamais! Les sujets sont plus avancés, les étudiants mieux préparés, et leurs efforts plus exceptionnels d’un jour à l’autre. C’est logique que les moyennes sont plus hautes.”


Il est vrai que les étudiants sont plus intelligents que jamais, et que les réussites plus considérables. Les choses que les étudiants d’aujourd’hui connaissent et accomplissent sont époustouflants. C’est pas du tout étonnant quand il faut considérer que la génération courante fusse poussée et encouragée, très tôt, par leurs parents. Cela ne fait que prouver le point: si les meilleurs étudiants sont mieux aujourd’hui qu’avant, pourquoi tout le monde fait-il même figure sur le bulletin d’évaluation? N’était-ce pour le avènement de l’inflation des moyennes, les bons étudiants seraient plus distingués; dans le cas présent, ils ne le sont pas.
Néanmoins, la qualité de l’éducation dans notre pays varie tellement qu’un étudiant parfait [avec une moyenne de 90% ou mieux] dans telle école peut être très médiocre dans une autre école. Ça peut aussi être le cas dans le sens inverse; un étudiant moyen, dans une école rigoureuse peut avoir la capacité d’exceller dans une école plus faible.
Des milliers d’étudiants ont appliqué pour des bourses d’études chaque mois, et presque chacun a un résultat au-delà d’au moins 90% sur le plan scolaire. C’est génial ! Pratiquement mieux que d’avoir une moyenne dessous de 60%. Une chose demeure certaine : quand presque tous les concernés partagent une même qualité, la dite qualité perd sa valeur. C’est la triste histoire des bonnes notes scolaires. C’est comme une plaisanterie de nos jours. Ne devons-nous pas inclure notre moyenne ? Pas tout à fait, surtout que les bailleurs de bourses veulent que vous en mentionnez. Mais, ne vous enorgueillissez pas dans votre description ou vous attendez que cela vous apporter une victoire quelconque. Cela ne se passe pas ainsi.

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

WP-SpamFree by Pole Position Marketing

Previous post:

Next post: